1er Contact avec RSA CHAMPAGNE SUD

Le 20 Mai 2011 nous nous étions donné rendez-vous à l’aérodrome de Celles sur Ource avec Mr Packo au RSA Champagne SUD.

 

Pierre a constitué une équipe Handi motivée :

-Cindy de Palis, une nouvelle venue, ancienne militaire, dynamique et sympathique.

-Elisabeth, toujours partante.

-Thomas, notre bricoleur de la Haute Marne.

-Maxime, un peu de jeunesse

-Jean Baptiste, séduit par le projet

-Patrick (Papa de Maxime) et Pierre, notre président pour nous aider avec le renfort du Papa de Cindy.

L’objectif final est de fabriquer avec une équipe d’handicapés un avion ossature bois sur 5 à 6 ans, d’apprendre à piloter et d’être autonome sur notre avion que nous équiperons en fonction des Handicaps.

Mr Packo que nous appellerons dorénavant Jacques est à l’origine du projet ; il n’est pas à son coup d’essai, il a 4 appareils à son actif. Grace à la DDCSPP et Mr Mathieu qui nous a mis en relation, nous allons développer les actions nécessaires à la réussite de l’objectif.

 

 

Afin de toucher du doigt les difficultés et les plaisirs à venir, les membres du groupe ont fait un baptême de l’air sur deux avions réalisés par Mr Packo et l’équipe jeune qui nous a précédés. Quelle sensation quand nous devenons pour la première fois pilote de notre aéronef, cela permet aussi de démystifier le pilotage car nos instructeurs d’un jour sont de fins psychologues.

 

 

La visite de l’atelier est aussi une découverte, et chacun de poser des questions sommes toutes pertinentes pour des novices.

Mr Penot Claude nous a rejoint, il sera l’administrateur avec l’aide de Pierre pour tous les problèmes administratifs et la partie financière, il faudra trouver 60 à 80 000 € Que de connaissances et d’anecdotes avec Claude, manifestement en plus d’être bon pilote, il a ses entrées dans le monde de l’aviation.

 La matinée se termine autour d’un verre (il a fait très chaud) et nous promettons de nous revoir rapidement pour préparer l’atelier et mettre en route notre projet en début d’année 2012.

Claude et Pierre échangent déjà sur une première demande de subvention auprès de GEODIS.

Le concret est bien présent dans l’esprit des participants.

 

 

Jacques, à qui rien n’échappe, aura le mot final « ce groupe je le sens bien et je me trompe rarement ».

 

 

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 07/02/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×